La Compagnie Théâtrale Gallinette est une troupe de comédiens amateurs soucieuse d'entretenir et développer un théâtre populaire qui s'inscrit dans la pure tradition de la culture provençale.

Le répertoire de la troupe est unique puisque les pièces présentées sont le produit d'un seul et unique auteur Jean-François LEGALL inspirées de la vie quotidienne, les pièces sont écrites spécialement pour la troupe en fonction du nombre de comédiens qui la constitue.

La mise en scène est de Jean-Marie PFAU.

"TU NE BRÛLERAS POINT" traite de l'interdiction de brûler les végétaux:"un vrai délire de campagne électorale, version ancestrale! dans ce contexte de dérision et d'extravagance,les comédiens...ont campé une histoire comique, aux saveurs de thym et de lavande..."(J.O.(Nice-Matin).

"MAISON À VENDRE" l'histoire se déroule dans un petit village du Pays de Grasse, à proximité de la Route Napoléon, une maison est à vendre.Lors de la visite d'un éventuel acheteur parisien, la propriétaire va attribuer à sa maison un historique qui en augmente sa valeur. L'affaire se complique quand, aidée par ses deux amies à la langue bien pendue, elle décide de mettre, bien malgré lui, le curé du village à contribution."Autour de ce scénario plein de sel, de quiproquo, de réparties cocasses, les personnages se dévoilent dans leur simplicité ou duplicité, les dialogues sont burlesques, les exclamations locales fusent, les comédiens amateurs se la jouent pro. Fan de chirchourle, on ne s'ennuie pas..." J.O.(Nice-Matin)

"OSCAR AUX ETOILES" sur la place d'un petit village de Provence, Oscar occupe le seul banc de la place.Devenu clochard après avoir perdu son emploi, il passe son temps en bavardant volontiers avec le cantonnier son ami Antoine et Adélia la bonne du curé. C'est avec bonhomie qu'Oscar accueille la prédiction de Lina qui lui prédit "un grand changement dans sa vie". N'est-ce pas le facteur qui est porteur de ce changement annoncé? Il a une lettre officielle à remettre à Oscar..."Tout ce petit monde savoureux s'exprime et s'exclame avec force gestes et accent du midi et la pièce qui ne manque pas de piquant se poursuit jusqu'à la conclusion surprenante qu'il n'est pas question de dévoiler." J.O(Nice-Matin)